Voiture d’occasion : faut-il acheter à un professionnel ou à un particulier ?

acheter sa voiture à un professionnel ou à un particulier

Vous projetez d’acheter une nouvelle voiture, mais c’est vers le marché de l’occasion que vous vous tournez ? Ce marché plus fort que celui des voitures neuves représente entre 5,2 et 5,5 millions de véhicules vendus en France chaque année.

Avec un budget défini, il est possible de trouver son bonheur !

Pour la même somme, vous pouvez acheter une citadine récente, une berline avec quelques années ou un monospace d’ancienne génération tout équipé. Bref, le marché de l’occasion est idéal pour trouver la voiture de vos rêves sans casser la tirelire.

Mais auprès de qui l’acheter ? Faut-il acheter une voiture d’occasion auprès d’un particulier ? Acheter sa voiture à un professionnel est-il gage de sécurité ?

Les réponses.

Acheter une voiture à un particulier : les avantages et inconvénients

70 % des ventes d’occasion sont effectuées de particuliers à particuliers. Via des sites grand public (Leboncoin, Paruvendu) ou spécialisés (Lacentrale, Autoreflex), il est aujourd’hui devenu très simple de faire ses recherches. Toutes les voitures ou presque peuvent être acquises par ce moyen. Mais plus une voiture est âgée, plus il y a de chance de la trouver chez un particulier. Ainsi, la part des ventes de véhicules d’occasion de moins de 2 ans entre particuliers est de 36 % alors que celle des voitures de 5 ans et plus s’établit à 77%. Avantage aux particuliers pour le choix.

Et pour les prix ? Idem.

A voiture équivalente, le prix sera généralement plus attractif chez un particulier. Celui-ci pourra avoir tendance à surévaluer le prix de sa voiture par attachement, mais au final, les meilleures affaires sont souvent à réaliser entre particuliers.

Pourquoi ? Car pour un professionnel, vendre une voiture est une partie importante de son métier… Il faut donc stocker les voitures, les entretenir, les garantir, et générer une marge. Avec un particulier, le prix d’achat d’une voiture est plus bas, mais vous n’aurez aucune garantie : difficile d’avoir un kilométrage garanti, un état fiable de la voiture et un suivi complet des entretiens.

Si vous voulez privilégier cette voie, exigez le carnet d’entretien, des traces de factures, et sollicitez éventuellement le constructeur pour avoir un historique de la voiture dans son réseau.

Acheter une voiture à un professionnel : les avantages et inconvénients

Vous l’avez compris, la grande force des professionnels réside dans la possibilité de garantir une voiture. Réaliser un achat chez un concessionnaire auprès d’un garagiste indépendant possède un caractère sécurisant. Les plus confiant pourront acheter à l’étranger. Un professionnel a une obligation d’information et doit donc vous faire connaître un éventuel problème sur la voiture.

Mieux, il dispose de garanties de 3 à 6 mois voire 1 an et plus. Certains organes de la voiture peuvent être couverts par cette assurance, comme la boite de vitesses, le pont et le moteur.

Conséquence de cette « sécurité » qui entoure l’achat, vous aurez moins de problèmes en cas de litige. En effet, si votre voiture tombe en panne ou connaît une avarie grave après un achat chez un particulier, vous devez alors prouver qu’il s’agit d’un vice caché.

Pas simple et bien souvent très cher car il faut mandater un expert. Si vous n’avez pas de protection juridique, les frais seront élevés. Si le problème survient avec un professionnel, alors les démarches sont plus simples. Puisqu’il est un professionnel de l’automobile, votre garagiste / concessionnaire est supposé connaître l’état mécanique du véhicule, et ne peut pas se cacher derrière l’excuse de l’usure « normale ».

En résumé, listons les différents critères et le gagnant pour chacun d’eux :

  • Le choix et le prix : avantage aux particuliers. Trouver le bon modèle d’occasion et notamment la finition que vous recherchez sera toujours plus simple avec des particuliers. Chez un pro, vous devez faire avec l’offre du moment…
  • La préparation de la voiture : avantage aux professionnels. Avec un particulier, c’est un peu la loterie. Vérifiez la présence de documents qui attestent du suivi. Ne repartez pas sans un contrôle technique valide (moins de 6 mois). Chez un professionnel, vous disposez de plus de sécurité, à condition de bien le sélectionner. Fuyez les « pros » en qui vous n’avez pas confiance.
  • La vente: égalité. Chez un professionnel, la vente est une formalité. Certains se chargent d’ailleurs de faire pour vous les démarches auprès de la préfecture pour la carte grise et les plaques d’immatriculation si elles sont à changer.
  • L’après-vente: avantage aux professionnels. Avec un professionnel, le litige se réglera plus rapidement qu’avec un particulier, notamment si celui-ci est de mauvaise fois.

Les bonnes affaires se feront entre particuliers, mais la tranquillité d’esprit se paiera (un peu plus cher) chez un professionnel. Cette règle n’est pas définitive. A vous de trouver le bon vendeur qui propose le meilleur compromis entre qualité de la voiture, prix et sérieux, qu’il s’agisse d’un pro ou non.

Et maintenant, à qui allez-vous acheter votre voiture ?

Stéphanie PILATES
Pleine de vie, je suis heureusse de vous faire part de mes bons plans pour prendre soin de vous et économiser ci et là ! Budgetmag.com est le suppport idéal pour cela : un magazine en ligne et ses moultes conseils rien que pour vous !

Laisser un commentaire