Bien anticiper sa retraite dès aujourd’hui

preparer retraite des plus jeune age

La retraite ? Un vrai bonheur ! A en croire les études qui s’intéressent au sentiment des Français lorsqu’ils partent en retraite, quitter le monde du travail, c’est (enfin) la liberté.
La possibilité de réaliser des activités plus nombreuses, et à son rythme, et de mieux gérer son temps, pour profiter de ses proches, voilà ce qu’aiment les nouveaux retraités. Oui, mais attention. Une retraite heureuse se prépare.

Pour que le pouvoir d’achat ne soit pas un bémol à cet enthousiasme de la retraite, mieux vaut anticiper cette étape importante.

Les modes de consommation repensés au moment de la retraite

Quitter le monde du travail signifie ne plus avoir de rémunération, mais une retraite. En conséquence, il faut s’attendre à une baisse des revenus. Certains Français ont tendance à sous-estimer cette entrée d’argent qui leur sera versée.

Une bonne majorité (63%) estime même que leur future pension « ne sera pas suffisante pour couvrir le rythme de vie qu’ils souhaitent avoir » confie une étude réalisée par le Groupe Jasmin. Le passage de la vie active à la retraite n’est pas simple à anticiper car les informations viennent parfois à manquer.

Les réformes successives réalisées par le Gouvernement entretiennent ce flou autour du montant réel des pensions, des droits, etc… Il faut pourtant bien se préparer car les dépenses dans le domaine des loisirs explosent à la retraite… et les finances peuvent ne pas toujours suivre.

« Avec le passage à la retraite, le ménage restructure ses dépenses de consommation. Ses dépenses liées au logement (loyer, charges, chauffage, électricité) augmentent, de même que son recours aux services domestiques à domicile » confie l’INSEE. Comment s’y préparer ?

Préparer sa retraite à tous les âges

La retraite ne se prépare pas… à 62 ans ! Non, il faut, dans la mesure du possible, se préparer à ce changement dès son entrée dans la vie active. Voici des conseils pour chaque âge.

  • A 30 ans : oui, la retraite est encore loin, mais il faut déjà adopter le bon comportement. On ne jette pas les bulletins de salaire de jobs d’été dans un vieux tiroir, et on récupère chaque année les relevés d’activité.
  • A 35 ans : le relevé de situation individuelle est désormais envoyé tous les 5 ans. Pratique pour avoir une synthèse complète. A cet âge, l’épargne en vue de la retraite devient nécessaire. Livret A et Assurance-vie vous tendent les bras.
  • A 40 ans : faites une estimation de vos droits. Ils sont trop faibles ? Pensez à un régime supplémentaire. Réalisez vos projets (investissement locatif, création d’entreprise) avant qu’il ne soit trop tard et prévoyez éventuellement un rachat de vos crédits en cours pour que la somme versée chaque mois ne vous pèse pas trop.
  • A 55 ans : la retraite approche. Evaluez l’intérêt du rachat de trimestres. Si vos revenus seront trop faibles, renseignez-vous sur le cumul retraite et emploi. Les choses se précisent.

La retraite ne signifie pas obligatoirement « fin de vie », et l’obligation de vivre dans une maison de repos. Vous avez encore de longues années devant vous pour profiter de chaque instant.

Anticipez tant que possible ce changement de vie pour qu’il se déroule dans les meilleures conditions.

Stéphanie PILATES
Pleine de vie, je suis heureusse de vous faire part de mes bons plans pour prendre soin de vous et économiser ci et là ! Budgetmag.com est le suppport idéal pour cela : un magazine en ligne et ses moultes conseils rien que pour vous !

Laisser un commentaire