Etudiant : Comment bien gérer son budget et réussir à épargner ?

bien gerer budget etudiant

La France compte près de 2,39 millions d’étudiants selon l’Insee. Qu’ils soient à l’Université, dans des instituts universitaires de technologies (IUT), en sections de techniciens supérieurs (STS) et dans les grandes écoles (CPGE), les étudiants ont souvent en commun la même préoccupation : gérer leur budget.

Une question primordiale car cette année encore, le coût de la vie étudiante a encore augmenté de 2%[i], Parce que les ressources financières lorsque l’on est étudiant sont faibles, voire nulles, il faut avoir quelques astuces pour ne pas toujours flirter avec le découvert.

En suivant quelques conseils, il devient même possible d’épargner !

Faire ses comptes et tenir son budget

Bien souvent, le passage à la vie d’étudiant est aussi synonyme de la découverte des questions de budget. Aidés par leurs parents ou totalement autonomes, les étudiants voient leur rapport à l’argent changer. Selon les études envisagées, et la ville où se déroulent les cours, il est nécessaire de prendre son appartement, et de quitter le nid familial. Une transformation qui nécessite quelques aménagements :

  • Il faut gérer son budget : avec un simple tableur ou un logiciel de gestion financière (certaines application sur smartphone le permettent), il faut lister ses recettes et ses charges. Cela permet de connaître la somme dont on dispose concrètement. Les plus prévoyants s’alloueront des budgets selon les postes de dépense (loisirs, habillement, alimentation).
  • Il faut anticiper les dépenses : connaître ses charges est une chose, les anticiper en est une autre.
    Gérer son budget signifie aussi effectuer un suivi et anticiper les factures futures. Là encore, des logiciels ou applications permettent de créer des alertes à propos des échéances de paiement. Un bon moyen de ne pas être pris au dépourvu, ou même d’oublier son loyer !

Réussir à épargner en étant étudiant

La hausse des loyers sur les petites surfaces, ainsi que le poids des charges locatives sont bien souvent un poste de dépense qui pèse lourd sur le budget des étudiants. Ajoutez à cela les frais obligatoires (frais d’inscription, ticket de restauration, cotisation sécu) et les dépenses d’alimentation, d’habillement, et il ne reste plus grand-chose à la fin du mois ! Comment réussir à épargner ?

L’une des solutions consiste à trouver un job en plus de ses études. Cette « double-vie », 45% des étudiants y seraient contraints selon l’enquête de l’Observatoire de la vie étudiante 2013[ii].

Une fatalité ? Non.
Il existe aussi des solutions pour limiter ses dépenses, ou les étaler dans le temps. Il est par exemple possible de bénéficier d’une aide pour l’achat d’un ordinateur, de choisir un appartement en colocation pour limiter le montant du loyer, ou encore de choisir une banque qui effectue des remises commerciales intéressantes pour les étudiants.

Pensez au collaboratif et au participatif pour mutualiser certaines dépenses, et ainsi libérer un peu de pression sur votre budget. S’il reste quelques euros sur le compte en fin de mois, ils seront alors très heureux d’aller sur un Livret A, pour commencer à constituer une épargne de précaution.

[i] unef.fr/2014/08/17/enquete-sur-le-cout-de-la-vie-etudiante-2-a-la-rentree-2014/

[ii] ove-national.education.fr/medias/OVEFiche_activite_remuneree_CDV2013_.pdf

Laisser un commentaire