ERASMUS, mes études à l’étranger

erasmus études étranger

Anciennement Erasmus, désormais Erasmus+ : le programme d’échange à l’étranger séduit plus de 35 000 étudiants par an, répartis dans les 33 pays participant au programme. Et pourtant, derrière le charme du drapeau, l’expérience vire parfois à l’imbroglio !

Entre aides et subventions, galères et bons plans, le système Erasmus vaut-il vraiment son + ?

 

Le budget Erasmus, bonne ou mauvaise nouvelle ?

La bonne nouvelle ? Merci les subventions, pas de départ sans aide de la Commission ! Grâce à la commission Européenne, Erasmus+ encourage stagiaires et étudiants à voir du pays, sans frais de scolarité supplémentaires et avec une allocation financière.

La mauvaise nouvelle ? Logement, nourriture, voyage, consommation… Avec un montant moyen de 234€ par mois pour une allocation d’études, 361€ par mois pour un stage, difficile de s’en sortir.

Prenez le temps de vous renseigner : les mairies, conseils généraux ou régionaux peuvent compléter votre budget étudiant.

Les galères Erasmus+

Simple comme un coup de fil, Erasmus+ ? Pas vraiment.

Vous n’éviterez pas les rouages administratifs, chaque établissement disposant de ses procédures et dates limites. Les galères les plus fréquentes débutent pourtant à l’arrivée, entre colocation sans mode d’emploi, économies qui fondent et programmes scolaires non conformes… Sans oublier l’obstacle de la langue, souvent sous-estimé.

La règle ? Prendre des cours avant de partir, et prévoir les écueils autant que possible. Une fois sur place ? Respirer un bon coup et relativiser !

Les bons plans Erasmus+

Erasmus, + ou pas, c’est l’expérience humaine avant tout.

Surmonter ses peurs, affronter l’inconnu et la solitude, se dépasser soi-même ? Certes, mais dans un cadre de solidarité et d’entraide créé par une communauté participative d’étudiants internationaux.
Les coups de blues sont passagers, compensés à coups de réseaux sociaux et visioconférences, le mal du pays vite oublié.

La découverte d’une culture et d’un pays, à l’inverse, n’en finit pas d’émerveiller… Sans oublier la cerise sur l’Erasmus : un diplôme double déverrouillant les frontières.

Erasmus, et si c’était à refaire ?

Les avis sont unanimes, galères ou pas ! Un séjour Erasmus+, on y part étudiant, on en revient adulte.

Les jeunes français ne s’y trompent pas, un étudiant sur cinq optant pour le stage à l’étranger de quatre mois en moyenne – six mois pour un séjour d’études.

La conclusion ? Préparez soigneusement votre séjour, dans l’idéal un an à l’avance. Puis foncez, vivez, et apprenez : si aucune assurance ne garantit la productivité des étudiants, l’enrichissement humain, lui, ne varie pas d’un iota.

Stéphanie PILATES
Pleine de vie, je suis heureusse de vous faire part de mes bons plans pour prendre soin de vous et économiser ci et là ! Budgetmag.com est le suppport idéal pour cela : un magazine en ligne et ses moultes conseils rien que pour vous !

Laisser un commentaire