Faut-il investir dans l’aérothermie comme moyen de chauffage ?

aérothermie système de chauffage

Les énergies renouvelables, les nouvelles solutions de chauffage… On en parle beaucoup, dans les journaux, à la télévision.
Mais comment cela se passe concrètement ? A quoi ressemble vraiment le quotidien dans une maison dotée d’un équipement d’aérothermie ?

Nous avons confié à Emma, 30 ans, habitant en région Bordelaise, le soin de nous l’expliquer. Elle a testé pour vous l’aérothermie.

Mon système d’aérothermie

Je me suis installée il y a un peu plus d’une année dans une maison en banlieue Bordelaise, fraîchement terminée, et équipée d’une pompe à chaleur. Oui, l’aérothermie, c’est en fait une pompe à chaleur (PAC) qui permet la récupération de l’air.

Les calories de l’air extérieur sont captées via une unité extérieure. Ensuite, dans la maison, des buses d’aération diffusent l’air chaud (il est aussi possible d’avoir des radiateurs).

« C’est vraiment très agréable et simple à utiliser« . En effet, un système de gestion centralisée de la chaleur de la maison est couplé à l’ensemble, et je peux gérer la température demandée en bas et à l’étage. Il y a même un programmateur pour nous permettre de déclencher un chauffage à 20°C dans les pièces de vie 1 heure avant que nous rentions du boulot. Pratique.

Mes questionnements au sujet de l’aérothermie

J’avais quelques appréhensions sur le temps nécessaire avant que l’air chaud ne soit diffusé. J’étais aussi assez sceptique sur les économies d’énergie permises.

« Honnêtement, c’est très facile à utiliser… et le coût de fonctionnement est limité ».

On demande la température de consigne voulue (par exemple 21°C), et à peine 30 secondes plus tard, l’air commence à être soufflé. Seul petit bémol, ce soufflage d’air fait un peu de bruit. Il faut simplement choisir un débit d’air faible pour limiter ce bruit de fond.

Une amie qui a des radiateurs couplés à son système d’aérothermie n’a elle aucune nuisance sonore. Par contre, dehors, l’unité extérieure, elle, fait pas mal de bruit en hiver quand il fait froid… Les propriétaires ont anticipé cela et ont placé le bloc derrière le garage. Ca ne dérange finalement personne, les voisins ne l’entendent même pas.

Mon bilan sur l’aérothermie après une année

Après plus d’une année passée dans une maison équipée d’aérothermie, et notamment un hiver complet, je peux dresser un premier bilan :

  • Les factures d’énergie ont diminué par rapport à notre ancien logement. 600€ pour le chauffage dans une maison de 110 m². C’est environ deux fois moins qu’avec notre ancienne chaudière.
    Il faut rajouter l’entretien annuel, mais c’est aussi le cas avec une chaudière classique, donc au final, on gagne entre 40 et 50% sur la facture facilement.
  • J’ai toujours eu du mal avec les radiateurs électriques et l’odeur qui s’en dégage. Ici, l’air est sain (grâce à la filtration) et le confort est parfait. Bref, que du positif.

Voilà un bilan plutôt bon recueilli par Budgetmag. Et vous, avez-vous fait le choix d’un chauffage par pompe à chaleur ? Quelles économies avez-vous pu observer ?

Savez-vous que vous pouvez bénéficier de déduction fiscale pour amélioration de votre habitat si  vous envisagez de changer votre système de chauffage actuel pour un système plus écologique ?

Laisser un commentaire