Les livrets de partage : épargner et faire une bonne action

épargne solidaire

 

Le Livret A possède un taux qui n’est plus assez attractif pour vous ? Vous êtes un peu perdus entre les différents livrets disponibles sur le marché (LDD, LEP, Livret jeune).
Bref, vous avez envie d’un placement qui vous rapporte et qui soit simple.

Alors les Livrets de partage pourraient bien vous intéresser. Méconnus, ils permettent de faire rimer solidarité et rentabilité. Présentation de ce livret d’un tout nouveau genre.

 

Le livret de partage, pour une épargne solidaire

Le livret de partage est un produit financier qui possède une composante solidaire forte.

En effet, son principe consiste à partager les revenus générés entre vous (le titulaire) et une association. Une réduction d’impôts s’applique pour rendre ce partage attractif (voir le détail ci-après).
Au moins 25% des intérêts générés chaque année doivent être reversés à une association partenaire, un organisme humanitaire ou encore un acteur du monde de l’économie solidaire.
Les intérêts conservés sont taxés (impôt sur le revenu ou prélèvement forfaitaire).
Un prélèvement forfaitaire s’applique également sur les intérêts donnés, à hauteur de 5%. Cela reste relativement faible, d’autant que l’année suivante, une réduction d’impôts arrive.

En effet, ces dons, comparables aux dons que vous pourriez réaliser directement, ouvrent le droit à une réduction d’impôts. Celle-ci est variable selon le champ d’action de l’organisme qui perçoit le don.

  • Pour les organismes d’aide aux personnes en difficulté : réduction de 75% (dans la limite de 529€ pour les versements effectués en 2015)
  • Pour les œuvres d’intérêt général ou reconnues d’utilité publique : réduction de 66%, dans la limite de 20% du revenu imposable.

Ou souscrire à un livret de partage ?

Plusieurs banques ou organismes financiers proposent des livrets de partage. Citons notamment la Banque Populaire avec son livret CODEVair ou encore le CIC et le Crédit Mutuel avec le Livret d’Epargne pour les Autres, sans oublier le Livret Epargne Autrement de la MAIF avec d’excellentes performances.

Pour connaître le montant des intérêts que vous pouvez cumuler avec ces livrets de partage, attardez-vous sur le taux (qui oscille généralement entre 1 et 2%) mais aussi sur le montant de dépôt maximal au taux brut.

En effet, des plafonds s’appliquent, avec un taux dégressif en fonction des montants placés. In fine, avec ces livrets de partage, vous pouvez escompter un taux net de 1 à 1,20% selon les produits. C’est à peine mieux que le Livret A (1% au 1er janvier 2015) mais celui possède un plafond (22 950€) et ne peut être possédé qu’une fois.

Alain MION
Webmaster aguerri et rédacteur chevronné, j'écris sur ce blog dans le but de permettre à nombre d'internautes d'améliorer la gestion de leur budget, voire de trouver une solution à leur endettement.

Laisser un commentaire