L’obsolescence programmée est un mot que vous avez sûrement déjà entendu, mais savez-vous ce que ça veut dire ? C’est le «  nom donné à l’ensemble des techniques visant à réduire la durée de vie ou d’utilisation d’un produit afin d’en augmenter le taux de remplacement » (cf.Wikipédia).

En d’autres termes,  ce que vous achetez est programmé pour « mourir » afin de vous faire acheter un nouveau produit. Votre imprimante est tombée en panne et le réparateur ne sait pas ce qu’il en est : vous en achetez une autre.
Certains constructeurs n’ont aucun scrupule à intégrer une puce à leur machine afin de leur indiquer de cesser de fonctionner à partir d’un certain nombre de pages imprimées. Idem pour les TV au bout de tant d’heures allumées.
On peut parler d’obsolescence aussi quand un consommable est encore fonctionnel mais que les produits associés (et bien souvent indispensables) ne sont plus disponibles.

Ampoule économique, produit High-Tech…et si la date de péremption n’était pas limitée à l’alimentation ? Pourquoi nous faire repasser à la caisse sans cesse ? Relancer l’économie, oui, mais qu’est-ce que ces manipulations de société de consommation ? Et la loi, qu’en dit-elle ?

Obsolescence programmée, produits programmés pour ne pas durer

Les dernières nouveautés Obsolescence programmée

Qu’est ce que l’obsolescence programmée ?

Surprenant à première vue, mais pourtant, certains produits que nous consommons sont pensés pour ne pas durer. Retour sur cette pratique.

Obsolescence programmée, ce qui fait parler

Articles les plus commentés