Peut-on vraiment faire repousser ses aliments dans l’eau ?

legumes pousser dans eau

Faire repousser ses aliments dans l’eau, chez soi et à peu de frais, sans graines et sans main verte ? En pleine vague anti-gaspi, la perspective est tentante, et la méthode si simple qu’elle en parait étrange. Multiplier les gousses d’ail dans un verre d’eau, vraiment ? Ressusciter un poireau dans le liquide, sérieusement ?

Et pourtant, oui ! Quelques gouttes suffisent à transformer votre cuisine en potager, pour un budget bichonné et des produits frais toute l’année.

 

Le verre d’eau, ce héros

Le principe ? Glisser les restes dans un verre d’eau et attendre le miracle. Inutile de dévaliser les jardineries pour des graines à prix d’or, vos fonds de tiroir suffiront. Autrement dit, refermez votre portefeuille et rangez les conserves !

Faire des économies en mangeant sain ne nécessite qu’un coin de comptoir, une collection de verres et un robinet en état de marche.

Encore mieux ? Le projet se veut ludique, participatif pour les plus petits et plus que pratique côté cuisine ! Toujours plus fort ? Vous limitez le gaspillage en recyclant vos restes alimentaires, pour un objectif zéro déchet. N’en jetez plus, le verre est plein…

Et pourtant, si : un bouquet bien garni embellit au passage votre paillasse.

Quels légumes multiplier ?

Côté consommation, les légumes qui repoussent sont légion. Les cœurs de laitue réapparaissent en quelques semaines. L’ail revit volontiers, fenouil ou céleri suivent l’exemple et les poireaux se recyclent facilement. Une carotte coupée, quant à elle, produira des fanes pour une salade 100% bio ! Ces magiciens de la repousse se croquent au fil des jours, sans jamais interrompre leur cycle.

Vous rêvez de basilic frais à portée de main ? Un bouquet du commerce suffit à faire germer les racines avant de le planter. Même principe pour la patate douce, l’oignon et les pommes de terre, la citronnelle ou le gingembre : ils demandent à être transférés en terre une fois les racines développées, avec l’assurance d’une récolte maison sans pesticides !

Un potager sans main verte, mode d’emploi

Inutile de maitriser le Petit jardinier pour faire repousser vos légumes, le principe est à la portée du premier citadin.

Le seul impératif ? Un minimum de discipline, voire une alarme pour les plus tête en l’air : changer l’eau tous les deux jours stimulera la repousse de votre garde-manger à budget contrôlé, tout en évitant les dispensables fumets d’eau croupie.

Utilisez la base de vos légumes coupés, longue de 5 à 10 cm environ. Un cœur de salade, un trognon de poireau… l’ail, la citronnelle, le gingembre ou les patates sont à tremper tels quels. Immergez l’aliment aux deux tiers de sa hauteur, jamais entièrement.

Abandonnez le verre devant une fenêtre et patientez, le potager est en route !

 

Alors, convaincu(e)s ? 

 

Budgetmag
Budgetmag, une équipe au top pour vous livrer tous ses conseils et bons plans dans un seul but : Consommer mieux et moins cher, prendre soin de votre budget et , pourquoi pas, économiser !
http://www.budgetmag.com

Laisser un commentaire