Peut-on vraiment tout louer ?

peut on tout louer

Fer de lance de l’économie collaborative, la location prend parfois des détours inattendus. Louer des objets, on connait. De gros objets, même, des voitures aux appartements.

Mais le reste ? Peut-on louer une heure de présence, une machine à laver ou un peu d’espace ? La réponse est oui !
Et l’explosion des applications pourrait bien transformer la méthode en véritable mode de vie.

 

Louer des objets, de l’espace… ou des services

Vous partez en vacances ? Sans doute aurez-vous le réflexe de louer un logement meublé, du matériel de ski ou de plongée, voire une voiture…

Mais saviez-vous pouvoir louer un lit pour le bébé, afin d’éviter la surtaxe de bagages à l’aéroport ? Des livres, afin d’alléger les valises ? Une machine à laver, des meubles, du matériel de jardinage ou de bricolage ? Pourquoi s’imposer des limites, la location vous le demande !

Tant qu’à louer, autant louer large : au-delà du matériel, les services investissent le marché. Louez une heure de ménage, un coup de main pour un déménagement… ou même un remplaçant, pour assister à votre place à un évènement qui vous ennuie !

Besoin de place ? Louez un coin de grenier pour stocker vos cartons, ou de garage pour votre moto. Une opération aussi rentable pour les deux parties, et l’assurance d’un budget bien bouclé !

Louer simplement, directement… ou sans argent

Vous en rêviez, les smartphones l’ont fait : un nombre croissant d’applications simplifient la location, grâce à la communication directe entre particuliers. Pour une heure ou une journée, louez la voiture d’un voisin ou le matériel de sport d’un inconnu… sans intermédiaire et grâce à une entreprise solidaire. Vous réglez de la main à la main, ou via un terminal sécurisé.

Assister à un mariage sans acheter un costume ? Louez une veste. Une soirée entre amis ? Essayez la console de jeux de vos rêves !
Un concept exploité par la consommation collaborative : louez un service, payez avec un autre. Du troc, en somme, mais temporaire. Votre perceuse vous sert deux fois par an ? Louez-la pour une journée en échange d’une échelle ! Vous économisez du temps, de l’argent, et une jambe cassée en essayant de grimper sur la gouttière…

Même principe pour le couch surfing : vous louez le canapé d’un particulier à New York, en échange de votre propre canapé lors de son passage.

La location, un avenir collaboratif et anti-gaspi

Un élan collaboratif au secours du particulier ? Et pourquoi pas ? Pratiquée avec intelligence, la location développe les échanges sociaux, épargne le budget et stimule une économie participative. Mieux, elle réduit le gaspillage.

Attention, tout de même, à ne pas vous laisser entraîner sur la pente glissante : étudiez toujours les conditions de location et de paiement, respectez vos engagements… et ne vous déplacez pas pour louer une simple brosse à dents !

Stéphanie PILATES
Pleine de vie, je suis heureusse de vous faire part de mes bons plans pour prendre soin de vous et économiser ci et là ! Budgetmag.com est le suppport idéal pour cela : un magazine en ligne et ses moultes conseils rien que pour vous !

Laisser un commentaire