Le surfcouching : voyages et partages

Surfcouching, voyager et dormir chez l'habitant

L’hospitalité contre un coin d’canapé, tel pourrait être résumé le concept du surf couching qui multiplie les adeptes à travers le monde. Avec lui le voyage intègre l’économie du partage. On peut en effet gratuitement ou contre une faible participation se loger pour un temps et n’importe où.

Plusieurs sites se sont spécialisés dans la rencontre entre travelling surfeurs et hébergeurs. En serez-vous bientôt ?

Le couch surfing, ou comment voyager fauché

À la différence des locations de voyage entre particuliers, même économiques, l’intérêt du surf couching est de se pratiquer sans contrepartie nécessaire. Ce peut être l’affaire d’une nuit, d’un jour ou plus.
Les propositions d’hébergement sont également très diverses, du confort d’une chambre d’ami au centre de Manhattan au BZ déplié dans un appartement de Bordeaux, en passant par un coin de pelouse pour planter sa tente dans la Creuse…

Ainsi le surfcouching permet de construire son itinéraire de voyage, selon ses propres critères, et sans se ruiner.

C’est un peu le principe des chambres d’hôtes, mais sans formalisme. Comme c’est l’habitant qui ouvre ses portes, il faut aimer les échanges et les rencontres et ne pas craindre l’inconnu. Et se débrouiller pour communiquer avec des voyageurs sans frontières.
Mais c’est là tout l’intérêt.

Une façon de tisser des liens autrement, et pourquoi pas préparer son propre point de chute, le jour venu, à l’autre bout du monde.

Pratiquer le surfcouching

Pour cela, passage obligé par les sites qui se sont spécialisés dans la mise en relation des voyageurs et des hébergeurs.
Ces derniers s’inscrivent, le souvent de manière gratuite, décrivent leur offre et leur possibilité d’accueil, déposent un profil. Il n’y a plus qu’à prendre contact.
La plupart des sites de surfcouching fournissent aussi des témoignages et les membres peuvent partager sur leurs expériences.

Laisser un commentaire