Taux du Livret A trop bas ? Quelles alternatives pour votre épargne ?

alternatives livret A

 

Depuis le 1er août 2014, le taux du Livret A a été revu… à la baisse ! De 1,25%, le taux, déjà faible, passe à 1%. Le Livret A, historiquement le produit d’épargne préféré des Français, devient toujours moins attractif. Faut-il fuir ce produit souvent utilisé pour sa simplicité ? Devez-vous, malgré ce taux faible, continuer d’y placer de l’argent, notamment sur le Livret A de votre enfant (si vous en avez ouvert un). Budgetmag fait le point sur les opportunités d’épargne alternatives qui s’offrent à vous.

Les livrets d’épargne en ligne

Le rendement limité du Livret A vous pousse à placer vos liquidités ailleurs ? Vous avez raison.
Oui, le Livret A est un produit simple, avec de l’argent facilement disponible, et dont le plafonnement revu à la hausse a été une aubaine pour de nombreux Français. Mais en chutant à seulement 1%, le taux du Livret A doit vous pousser à chercher des alternatives.

Pour profiter d’un taux plus avantageux, essayez donc les produits en ligne. Vous avez déjà croisé ces noms au détour d’une publicité. Fortuneo, ING Direct, Boursorama Banque, RCI Banque, Banque PSA. Elles rivalisent toutes pour proposer des taux attractifs, qui rendent le Livret A obsolète.
De 4 à 5 % brut pendant quatre mois à six mois, selon les banques, les taux ont de quoi donner le tournis. Attention toutefois aux limites ce ces livrets. Le taux boosté ne s’applique qu’à une somme limitée, et la promotion est temporaire.

Passée la période promise (de quelques moins à un an), le taux retombe, souvent en dessous des 2%. C’est toujours mieux que le Livret A ! Afin de profiter pleinement des taux de ces livrets en ligne, la meilleure solution consiste à faire des sauts de puces, et à changer fréquemment son épargne de livret. Attention toutefois au fait que les intérêts sur ces produits en ligne sont fiscalisés (contrairement au Livret A).

L’assurance-vie

Contrats sans risque, les contrats d’assurance vie sont une excellente façon d’épargner sans risque, en plaçant des liquidités qui n’ont pas besoin d’être disponibles immédiatement. Alors que le Livret A et les LDD ou autres Compte épargne logement (CEL) sont boudés depuis le deuxième semestre 2013, les placements d’assurance-vie sont eux stables, selon la Banque de France[i].

Comment expliquer ces chiffres ?
Tout simplement parce que les rendements de l’assurance-vie sont bien meilleurs. La baisse du taux du Livret A à 1% continue de rendre l’assurance vie attractive. En moyenne, un contrat d’assurance vie a rapporté, en 2013, 2,8 % nets de frais de gestion, selon la Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA).
Il n’est même pas rare de voir, sur certaines assurances vie, des taux bruts compris entre 3,5 et 4%.

Pour rappel, le retrait d’argent sur un contrat d’assurance vie est soumis aux prélèvements sociaux seuls, s’il est âgé de plus de 8 ans (ce qui le rend toujours plus avantageux qu’un Livret A). Si le retrait s’effectue entre la quatrième et la huitième année de détention, il faut alors composer avec un prélèvement forfaitaire libératoire de 15 %, auxquels il convient d’ajouter les prélèvements sociaux. Celui-ci grimpe à 35% (+prélèvements sociaux) pour les contrats de moins de 4 ans.

Et pourquoi pas, aussi, investir dans une vache ou un chêne truffier ? Non, ce n’est pas une blague !

[i] http://www.cbanque.com/actu/44779/les-francais-privilegient-assurance-vie-aux-livrets-epargne-en-2014

Alain MION
Webmaster aguerri et rédacteur chevronné, j'écris sur ce blog dans le but de permettre à nombre d'internautes d'améliorer la gestion de leur budget, voire de trouver une solution à leur endettement.

Laisser un commentaire