Les tondus: le boycott de dirigeants plumés

les tondus mouvement revendication dirigeants pme

Pigeons, poussins ou moineaux… dupés, déplumés et désormais tondus ! Non, vous ne lisez pas un article dédié à la faune sauvage en France ! Tous ces noms d’oiseaux (ou qui se rapportent au champ lexical des oiseaux) désignent des mouvements de contestation de patrons en colère, face à des décisions économiques jugées irrecevables.

Parmi les derniers mouvements en date, celui des Tondus. Qui sont ces entrepreneurs qui ne veulent plus trop payer, et dénoncent le système économique des indépendants ?

 

Les cotisations patronales trop élevées ?

« Trop tondu, on ne paie plus ». Tel est le slogan du mouvement des Tondus, mouvement pacifique et apolitique. Soutenu par « des entrepreneurs, des salariés et des demandeurs d’emploi », le mouvement demande simplement la suppression de la part patronale.

Guillaume De Thomas, le fondateur, en dit plus : « Nous ne voulons pas d’allègement. Les charges sociales ne servent pas à la productivité. Hors une société productive sert à l’économie de l’État » confiait-il fin 2013 dans les colonnes de la Nouvelle République.

Tondus comme des moutons avant l’abattoir, les patrons et entrepreneurs qui se sentent concernés par ce mouvement demandent avant tout du bon sens. Le site du mouvement, lestondus.fr, aborde aussi bien des sujets de société, d’économie ou de fiscalité, avec comme trame de fond les critiques à l’égard des mesures jugées comme favorisant le chômage (ou du moins empêchant le développement de l’emploi).

Les cheminots sont écornés avec les grèves à répétition, tout comme les députés avec leurs retraites importantes. Un mélange des genres assez confus.

Le mouvement des Tondus en plein essor

Le mouvement des Tondus se veut très actif sur les réseaux sociaux et multiplie les actions. Manifestations virtuelles et autres sondages en ligne, le but est de faire parler de la cause et de continuer d’occuper la scène médiatique.

Quelques 4 000 followers sont présents sur Twitter, et plus de 30 000 personnes suivent le compte Facebook.

« Les petites boîtes, c’est 97% du paysage entrepreneurial en France. Donc les petites entreprises, c’est tout simplement l’emploi en France » explique Guillaume De Thomas, dans cet article du Figaro. Le mouvement semble prendre de l’ampleur.

Simplification du Code du Travail, réforme de l’Etat, suppression des charges patronales. Autant de sujets qui intéressent, d’une manière ou d’une autre, tous les Français. Il y a fort à parier qu’à la rentrée, les Tondus vont accompagner les Déplumés (autre mouvement de contestation) et vont essayer de voler dans les plumes de l’Etat.

 

Renseignements : www.lestondus.fr – https://www.facebook.com/LesTondus – https://twitter.com/LesTondus

Stéphanie PILATES
Pleine de vie, je suis heureusse de vous faire part de mes bons plans pour prendre soin de vous et économiser ci et là ! Budgetmag.com est le suppport idéal pour cela : un magazine en ligne et ses moultes conseils rien que pour vous !

Laisser un commentaire